Comprendre les risques d’enclosure des communs de la connaissance - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles La vie des idées Year : 2015

Comprendre les risques d’enclosure des communs de la connaissance

Abstract

Cet article vise à discuter la thèse de l'historien canadien Allan Greer pour lequel la notion d'enclosure, forgée pour rendre compte du phénomène de privatisation des terres et de démantèlement des Communs survenu à partir du 12ème siècle en Angleterre, ne saurait être utilisé en lien avec les ressources informationnelles. L'extension croissante de la propriété intellectuelle depuis le 19ème siècle a pourtant pu être qualifiée de "second mouvement des enclosures" par le juriste américain James Boyles et le terme d'enclosure est fréquemment utilisé pour dénoncer les menaces qui pèsent sur des ressources considérées comme des biens communs informationnels (logiciels libre, domaine public, Internet, etc). En s'appuyant sur les éléments de la théorie des Communs dégagées notamment par Elinor Ostrom, lauréate du prix Nobel d'Economie en 2009, l'article s'attache à montrer que l'on peut adéquatement décrire les remises en question des communs immatériels comme des "enclosures informationnelles". Ce rapprochement n'est pas seulement métaphorique, car il permet de comprendre la logique d'accaparement de ressources essentielles.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article Vie des Idées.pdf (517.21 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01361448 , version 1 (07-09-2016)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-01361448 , version 1

Cite

Lionel Maurel. Comprendre les risques d’enclosure des communs de la connaissance : Réponse à Allan Greer . La vie des idées, 2015. ⟨hal-01361448⟩
404 View
874 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More