De "le temps se passe" à "le temps passe" : un marqueur syntaxique d’une évolution dans le rapport au temps - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Syntaxe et Sémantique Year : 2010

From "le temps se passe" to "le temps passe" : what does the syntactic change mean ?

De "le temps se passe" à "le temps passe" : un marqueur syntaxique d’une évolution dans le rapport au temps

Abstract

An observation of the data (literature and dictionaries) shows that until the early XXth century the expression "le temps se passe" was very common (even more frequent than the current expression "le temps passe" before the XIXth century). Referring to the properties of the verb "passer" and those of the morphème "se" (as marker of operation), we propose a reflection on the meaning of this diachronic variation, in relation to a historical shift in the dominant representation of time.
Une observation des données littéraires et lexicographiques montre que jusqu'au début du XXe siècle l'expression "le temps se passe" était fort courante, et même plus fréquente que l’expression "le temps passe" avant le XIXe siècle. Prenant en compte les propriétés du verbe "passer" ainsi que celles de "se" (ce morphème étant abordé en tant que marqueur d'opération), nous proposons une réflexion sur ce dont cette variation diachronique pourrait être la trace. Nous faisons l’hypothèse d’une correspondance avec la représentation dominante imposée par la révolution industrielle, instituant l’extériorité du temps par rapport au sujet.
No file

Dates and versions

Licence

Attribution - NonCommercial - NoDerivatives

Identifiers

  • HAL Id : hal-01739808 , version 1

Cite

Evelyne Saunier. De "le temps se passe" à "le temps passe" : un marqueur syntaxique d’une évolution dans le rapport au temps. Syntaxe et Sémantique, 2010, 11, pp.113-140. ⟨hal-01739808⟩
30 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More