James Whitman : La traduction est au cœur de mon travail de comparatiste - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Droit et Société : Revue internationale de théorie du droit et de sociologie juridique Year : 2019

James Whitman : La traduction est au cœur de mon travail de comparatiste

Abstract

À l’occasion de la parution de son dernier ouvrage 1, il a paru utile de revenir sur les travaux de James Q. Whitman, professeur d’histoire du droit et de droit comparé à l’Université de Yale. Le professeur Whitman fait partie des quelques universitaires américains à s’intéresser aux systèmes juridiques continentaux que sont la France, l’Allemagne ou l’Italie. Restituer le regard qu’il porte sur sa double pratique d’historien et de comparatiste apparaît pertinent dans le contexte français de cloisonnement rela- tivement avancé des savoirs disciplinaires, alors même que l’avenir disciplinaire de l’histoire du droit semble discuté. Le travail de James Whitman enrichit la pratique du droit comparé, bien souvent réduite à une simple évaluation de différents sys- tèmes juridiques sous forme de benchmarking. Donner la parole à James Whitman incite à une ouverture du droit vers d’autres disciplines.Une telle ouverture disciplinaire se justifie d’autant mieux que l’on observe dans le champ des sciences sociales un retour de travaux pluridisciplinaires portant sur la race. Comme le montre avec conviction son dernier ouvrage, les juristes de la première moitié du XXe siècle ont, à leur niveau, contribué à la naturalisation du paradigme racial : le droit racial américain a servi de référence positive aux juristes nazis dans l’élaboration des lois de Nuremberg en 1935. La focalisation sur la race n’a pas été seulement le fruit des grandes puissances coloniales et le système juridique améri- cain a aussi apporté sa pierre à cet édifice, tant au regard des lois sur la ségrégation raciale que des prétentions impériales de la puissance américaine émergente. Au fond, ce à quoi invite Le modèle américain d’Hitler 2, c’est bien à porter un regard juri- dique global sur la manière dont a été pensée la race tout au long des XIXe et XXe siècles.

Domains

Law Sociology
DRS1_101_0101.pdf (630.91 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-02124885 , version 1 (10-05-2019)

Identifiers

Cite

Lionel Zevounou, Guillaume Richard. James Whitman : La traduction est au cœur de mon travail de comparatiste : Entretien avec James Whitman. Droit et Société : Revue internationale de théorie du droit et de sociologie juridique, 2019, Comment penser un droit pour l'alimentation, 101 (1), pp.103-113. ⟨10.3917/drs1.101.0101⟩. ⟨hal-02124885⟩
204 View
119 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More