Calvin Thomas Djombe, La fabrique des mauvaises filles. La cité et la construction de la « féminité déviante » - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles (Book Review) Lectures Year : 2017

Calvin Thomas Djombe, La fabrique des mauvaises filles. La cité et la construction de la « féminité déviante »

Abstract

et guide d'action à l'attention des travailleurs sociaux, La fabrique des mauvaises filles propose une réflexion sur l'étiquetage des jeunes filles des cités et ses conséquences sur leur intégration sociale. En s'appuyant sur son expérience d'éducateur dans les cités et sur la lecture d'écrits pluridisciplinaires, Calvin Thomas Djombe souhaite participer aux débats sur l'éducation des jeunes filles et démontrer que la cité et les codes de vie qui y règnent, en tant qu'ils sont dominés par le masculin, ont des conséquences négatives directes sur leur développement et leur comportement. Leur « féminité » devient en effet la cause de stigmatisations et de contraintes multiples au sein de leur famille et de la « cité ».
Fichier principal
Vignette du fichier
lectures-25833.pdf (107.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03086211 , version 1 (06-01-2021)

Identifiers

Cite

Jeanne Demoulin. Calvin Thomas Djombe, La fabrique des mauvaises filles. La cité et la construction de la « féminité déviante ». Lectures, 2017, ⟨10.4000/lectures.25833⟩. ⟨hal-03086211⟩
22 View
93 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More