La participation des locataires dans le contexte de la mission sociale des organismes HLM - Université Paris Nanterre Access content directly
Conference Papers Year : 2011

Tenant participation in the context of social housing organizations’ social mission

La participation des locataires dans le contexte de la mission sociale des organismes HLM

Abstract

We discuss the social aspects of tenant participation in social housing organizations. Participation is considered by the common methods of social work as necessary to make the individual and collective social caring effective (De Robertis, 2007 and 2008). The housed population requires specific support that governments do not always implement. Social housing organizations, encouraged in this way by the government, feel that they need to take over. The social housing organizations are primarily administrative organism and are, when private, entrepreneurial organism. These aspects take a new place in the context of the entrance into the market (Marchal, 2007) and the adaptation of management to practices coming from the new public management (Merrien, 1999). Therefore, what are the objectives of the social housing organizations when they implement social work? Should we consider it as a "touching solicitude" or should we conclude that the issue "is not the user satisfaction but his return to behaviors that are more favorable to social order" (Jobert, 1992)?
Nous nous attacherons ici à discuter l’aspect social de la participation des locataires dans les organismes HLM, c’est-à-dire la participation en tant qu’elle est envisagée par les méthodologies répandues de travail social comme nécessaire pour rendre l’accompagnement social, individuel et collectif efficace (De Robertis, 2007 et 2008). La population logée nécessiterait un accompagnement spécifique que les pouvoirs publics ne mettent pas toujours en oeuvre. Les organismes HLM, incités en ce sens par les pouvoirs publics, estiment qu’il leur est nécessaire de prendre le relais. Les organismes HLM sont avant tout des organismes gestionnaires de logement et sont, pour les organismes privés, de nature entrepreneuriale. Ces aspects prennent une place nouvelle dans le contexte de l’entrée dans le marché (Marchal, 2007) et de l’adaptation de la gestion vers des pratiques qui relèvent de la nouvelle gestion publique (Merrien, 1999). Dès lors, quels sont les objectifs poursuivis par les organismes HLM lorsqu’ils mettent en oeuvre l’accompagnement social de leurs locataires ? Doit-on l’envisager comme une « sollicitude touchante » ou conclure que l’enjeu « n’est pas la satisfaction de Nous nous attacherons ici à discuter l’aspect social de la participation des locataires dans les organismes HLM, c’est-à-dire la participation en tant qu’elle est envisagée par les méthodologies répandues de travail social comme nécessaire pour rendre l’accompagnement social, individuel et collectif efficace (De Robertis, 2007 et 2008). La population logée nécessiterait un accompagnement spécifique que les pouvoirs publics ne mettent pas toujours en oeuvre. Les organismes HLM, incités en ce sens par les pouvoirs publics, estiment qu’il leur est nécessaire de prendre le relais. Les organismes HLM sont avant tout des organismes gestionnaires de logement et sont, pour les organismes privés, de nature entrepreneuriale. Ces aspects prennent une place nouvelle dans le contexte de l’entrée dans le marché (Marchal, 2007) et de l’adaptation de la gestion vers des pratiques qui relèvent de la nouvelle gestion publique (Merrien, 1999). Dès lors, quels sont les objectifs poursuivis par les organismes HLM lorsqu’ils mettent en oeuvre l’accompagnement social de leurs locataires ? Doit-on l’envisager comme une « sollicitude touchante » ou conclure que l’enjeu « n’est pas la satisfaction de Nous nous attacherons ici à discuter l’aspect social de la participation des locataires dans les organismes HLM, c’est-à-dire la participation en tant qu’elle est envisagée par les méthodologies répandues de travail social comme nécessaire pour rendre l’accompagnement social, individuel et collectif efficace (De Robertis, 2007 et 2008). La population logée nécessiterait un accompagnement spécifique que les pouvoirs publics ne mettent pas toujours en oeuvre. Les organismes HLM, incités en ce sens par les pouvoirs publics, estiment qu’il leur est nécessaire de prendre le relais. Les organismes HLM sont avant tout des organismes gestionnaires de logement et sont, pour les organismes privés, de nature entrepreneuriale. Ces aspects prennent une place nouvelle dans le contexte de l’entrée dans le marché (Marchal, 2007) et de l’adaptation de la gestion vers des pratiques qui relèvent de la nouvelle gestion publique (Merrien, 1999). Dès lors, quels sont les objectifs poursuivis par les organismes HLM lorsqu’ils mettent en oeuvre l’accompagnement social de leurs locataires ? Doit-on l’envisager comme une « sollicitude touchante » ou conclure que l’enjeu « n’est pas la satisfaction de Nous nous attacherons ici à discuter l’aspect social de la participation des locataires dans les organismes HLM, c’est-à-dire la participation en tant qu’elle est envisagée par les méthodologies répandues de travail social comme nécessaire pour rendre l’accompagnement social, individuel et collectif efficace (De Robertis, 2007 et 2008). La population logée nécessiterait un accompagnement spécifique que les pouvoirs publics ne mettent pas toujours en oeuvre. Les organismes HLM, incités en ce sens par les pouvoirs publics, estiment qu’il leur est nécessaire de prendre le relais. Les organismes HLM sont avant tout des organismes gestionnaires de logement et sont, pour les organismes privés, de nature entrepreneuriale. Ces aspects prennent une place nouvelle dans le contexte de l’entrée dans le marché (Marchal, 2007) et de l’adaptation de la gestion vers des pratiques qui relèvent de la nouvelle gestion publique (Merrien, 1999). Dès lors, quels sont les objectifs poursuivis par les organismes HLM lorsqu’ils mettent en oeuvre l’accompagnement social de leurs locataires ? Doit-on l’envisager comme une « sollicitude touchante » ou conclure que l’enjeu « n’est pas la satisfaction de l’usager mais son retour à des comportements plus propices à l’ordre social » (Jobert, 1992) ?
Fichier principal
Vignette du fichier
23_Demoulin_Participation.pdf (190.22 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03541654 , version 1 (24-01-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03541654 , version 1

Cite

Jeanne Demoulin. La participation des locataires dans le contexte de la mission sociale des organismes HLM : social objective and managerial objective. Deuxième journée doctorale sur la participation du public et la démocratie participative, GIS Démocratie & Participation, Oct 2011, Paris, France. ⟨hal-03541654⟩
36 View
21 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More