Corps remplacés, corps réparés : des progrès médicaux en matière de prothèses rétiniennes et cochléaires - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2022

Corps remplacés, corps réparés : des progrès médicaux en matière de prothèses rétiniennes et cochléaires

Abstract

Over the past 40 years, cochlear and then retinal implants have been developed for people with acquired deafness or blindness to help them hear or see again. This chapter investigates the experience of persons using these complex biotechnological devices. As technological and medical research increasingly drives humanity towards what could be called a bionic evolution, the purpose here is to explore different modes of repairing people left with a “defective” body as a consequence of sensory loss. What are these medical devices for, and what effect do they have for the patients? What do they compensate for? Are they merely surrogate organs, or can they assist or even rehabilitate the person? Fieldwork shows that patients, manufacturers, and medical teams all attribute different roles to cochlear and retinal implants, and brings into question the very definition of what a “functional” sensory ability is. Although numerous optimistic narratives suggest the systematic success of this type of prosthesis, it emerges that any such success depends upon the ability of the human being to adapt to the appliance.
Ce chapitre interroge les expériences de ceux qui ont recours aux implants cochléaires et rétiniens, des biotechnologies complexes développées au cours des quarante dernières années pour permettre aux personnes devenues sourdes ou aveugles d’entendre ou de voir à nouveau. Dans un contexte où la recherche technologique et la recherche médicale projettent de plus en plus l’humanité vers ce qu’on pourrait appeler une évolution bionique, il s’agit ici d’explorer les modalités de la réparation de personnes dont le corps est devenu « déficient » par la perte sensorielle. Quels sont les objectifs de ces dispositifs médicaux et que produisent-ils chez les patients ? Que compensent ces prothèses ? Sont-elles de simples substituts d’organes, ou bien leur rôle est-il d’assister ou encore de reconstruire la personne implantée ? Cette enquête montre que les rôles des implants cochléaire et rétinien sont perçus de façon différentielle selon les patients, les fabricants ou les équipes médicales, et remet en question, dans tous les cas, la définition même de la capacité sensorielle « fonctionnelle ». Bien que de nombreux discours optimistes laissent croire à la réussite systématique de ce type de prothèses, nous verrons que cette démarche s’appuie avant tout sur l’aptitude humaine à s’adapter à l’appareil.
No file

Dates and versions

hal-04442063 , version 1 (06-02-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04442063 , version 1

Cite

Helma Korzybska. Corps remplacés, corps réparés : des progrès médicaux en matière de prothèses rétiniennes et cochléaires. Isabelle Sidéra. Évolutions : évoluons-nous ?, Presses universitaires de Paris Nanterre, pp.85-107, 2022, Ensemble, 978-2-84016-512-5. ⟨hal-04442063⟩
15 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More