En quête d’une tendance de mode dans un bureau de style parisien - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Terrains/Théories Year : 2018

En quête d’une tendance de mode dans un bureau de style parisien

Abstract

Upstream of the production chain, the « trend forecasting offices » intend to anticipate, to detect and to analyze what will be next season. Two years in advance, they develop a "trend book" which announces according to various themes: the concepts, the images, the colors and the fabrics. If a trend forecasting office is on the quest of a fashion trend, how does it affect its daily life and its actors? And vice versa, how do they make this trend book? My ethnographic study reveals behind the scenes of making a trend book by following the research practices of the iconographic team in a Parisian trend forecasting office. This object is built on a routine constantly reactivated by various hierarchical and institutional deadlines. Their daily life of these actors is punctuated by ephemeral events imposed by the cycle of fashion, it shows the capacity of this place to metamorphosed itself. Then begins a play between the scenes and the backstage, in the sense given by Erving Goffman, which encourages perpetual redevelopment of their activities and their places. The concept of the upcoming season is gradually brought to life from a repetitive, selective and colossal experimental research of the iconographic material that promotes the incorporation of “knowledge to see” by educating the eyes of these actors associated with a “knowledge to read” through a semiological reading of the image. Exposed during textile fairs, the trend book is transmitted to corporate customers without recognizing the collaborative work from which it comes, it’s this opaque dimension that wishes to highlight this article.
Situés en amont de la filière de production, les « bureaux de style » destinent entièrement leurs activités à anticiper, détecter et analyser de quoi seront faites les prochaines tendances de mode. Deux années à l’avance, ils élaborent un « cahier de tendances » qui, annonce selon différents thèmes, les concepts, les images, les couleurs et les textiles à venir. Si un bureau de style est en quête d’une tendance de mode, comment agit-elle sur son quotidien et sur ses acteurs ? Et réciproquement, comment ces derniers fabriquent-ils le support de cette tendance ? Mon enquête ethnographique dévoile les coulisses de fabrication d’un cahier de tendances en suivant les pratiques de recherche de l’équipe iconographique d’un bureau de style parisien. Ce support de la tendance se construit à partir d’une routine de travail, sans cesse réactivée par diverses échéances hiérarchiques et institutionnelles. Son quotidien est aussi ponctué par des manifestations éphémères imposées par le cycle de la mode qui révèlent la capacité de ce lieu à se métamorphoser. Commence alors un jeu entre les scènes et les coulisses, au sens donné par Erving Goffman, qui incite les acteurs à un perpétuel réaménagement de leur activité et de leur place. Le concept de la saison à venir est progressivement amené à l’existant à partir d’une recherche répétitive, sélective et colossale du matériel iconographique qui favorise l’incorporation d’un « savoir-voir » par l’éducation du regard de ces acteurs associé à un « savoir-lire » par une lecture sémiologique de l’image. Exposé au cours des salons textiles, le cahier de tendances est transmis aux entreprises clientes sans que le travail collaboratif dont il est issu soit reconnu. C’est cette dimension opaque que souhaite mettre en lumière cet article.

Dates and versions

hal-04444072 , version 1 (07-02-2024)

Identifiers

Cite

Meryem Laghmari. En quête d’une tendance de mode dans un bureau de style parisien. Terrains/Théories, 2018, La fabrique de la mode, 8, ⟨10.4000/teth.1189⟩. ⟨hal-04444072⟩
1 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More