Mechanical compliance: from soft robot modeling theory to finite element method computation - INRIA - Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique Access content directly
Reports Year : 2024

Mechanical compliance: from soft robot modeling theory to finite element method computation

Compliance mécanique: d’une théorie de la modélisation pour les robots souples au calcul par la méthode des éléments finis

Abstract

This chapter proposes a generic modeling method for soft robots. This method is based on the notion of mechanical compliance, which provides a compact description of the behavior of a deformable robot. In particular, the kinematics of a soft manipulator arm can be derived from this notion. The chapter then shows how this compliance can be calculated from an analysis of the robot's materials and mechanical structure. Starting from continuum mechanics, we describe how the equations can be integrated using the finite element method (FEM). This method is known to be computationally time-consuming, so the chapter briefly introduces the notion of model reduction by projection. Then, using a Lagrangian formulation, actuation, end-effectors, sensors and contacts are introduced which are essential for robot modeling and not often found in FEM formulations. In particular, models for fluidic, tendon-based and articulation-based actuatiors are detailed. Finally, this chapter describes how to obtain inverse models on soft robots and how to use them to invert kinematics, measure external forces without any force sensor or take contacts into account in the robot model-based control.
Ce rapport technique propose une méthode générique de modélisation des robots souples. Cette méthode est basée sur la notion de conformité mécanique, qui fournit une description compacte du comportement d’un robot déformable. En particulier, la cinématique d’un bras manipulateur souple peut être dérivée de cette notion. Le chapitre montre ensuite comment cette compliance peut être calculée à partir d’une analyse des matériaux et de la structure mécanique du robot. En partant de la mécanique des milieux continus, nous décrivons comment les équations peuvent être intégrées à l’aide de la méthode des éléments finis (FEM). Cette méthode est connue pour être coûteuse en temps de calcul, c’est pourquoi le chapitre introduit brièvement la notion de réduction de modèle par projection. Ensuite, à l’aide d’une formulation Lagrangienne, l’actionnement, les effecteurs, les capteurs et les contacts sont introduits, ce qui est essentiel pour la modélisation des robots et n’apparaît pas souvent dans les formulations FEM. En particulier, les modèles pour les actionneurs fluidiques, à base de tendons et à base d’articulations sont détaillés. Enfin, ce chapitre décrit comment obtenir des modèles inverses sur les robots souples et comment les utiliser pour inverser la cinématique, mesurer les forces externes sans capteur de force ou prendre en compte les contacts dans la commande basée sur le modèle du robot.
Embargoed file
Embargoed file
Embargoed file
1 4 26
Year Month Jours
Avant la publication
Monday, December 15, 2025
Embargoed file
1 4 26
Year Month Jours
Avant la publication
Monday, December 15, 2025
Embargoed file
Monday, December 15, 2025
Please log in to request access to the document

Dates and versions

hal-04469924 , version 1 (20-03-2024)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : hal-04469924 , version 1

Cite

Christian Duriez. Mechanical compliance: from soft robot modeling theory to finite element method computation. RT-0521, INRIA - Centre Lille Nord Europe. 2024. ⟨hal-04469924⟩
319 View
53 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More