Commun vs enclosures : quand les bibliothèques publiques verrouillent l’accès aux biens communs informationnels - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles BIBLIOthèque(s) Year : 2014

Commun vs enclosures : quand les bibliothèques publiques verrouillent l’accès aux biens communs informationnels

Abstract

Les bibliothèques publiques sont généralement considérées comme des protectrices des Communs de la Connaissance. Elles jouent effectivement un rôle déterminant dans la préservation du patrimoine et dans la mise à disposition des informations et des oeuvres culturelles au plus grand nombre. Mais avec le développement du numérique, les bibliothèques peuvent aussi basculer du côté de l'enclosure des Communs. C'est notamment le cas avec la numérisation des oeuvres du domaine public, qui peut conduire certains établissements à faire naître de nouvelles couches de droits entravant la libre réutilisation des oeuvres numérisées. Avec le développement des ressources électroniques, les bibliothécaires se transforment aussi de plus en plus souvent en "verrouilleurs d'accès", là où ils jouaient auparavant le rôle de "donneurs d'accès".
Fichier principal
Vignette du fichier
Commun vs enclosures ABF Lionel Maurel.pdf (588.58 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01373179 , version 1 (04-10-2016)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-01373179 , version 1

Cite

Lionel Maurel. Commun vs enclosures : quand les bibliothèques publiques verrouillent l’accès aux biens communs informationnels. BIBLIOthèque(s), 2014, Bibliothèques et Communs de la connaissance, 76, pp.15-21. ⟨hal-01373179⟩

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More