Changes in work ethic in eastern Europe: the case of Romania - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud Year : 2008

Changes in work ethic in eastern Europe: the case of Romania

Abstract

En Roumanie depuis 1989, « l’éthique du travail » – discréditée par l’association faite avec l’ancien régime – est l’un des premiers concepts a avoir été abandonné après la chute du régime. Pour la grande majorité de la population, ce concept porte la marque du socialisme qu’elle connaît trop bien, ainsi en rejetant les pratiques du système précédent, elle a également rejeté cette éthique. Il en résulte un manque de conceptualisation de ce que l’on appelle dans les pays capitalistes l’ « éthique du travail » et une absence de cadre pour débattre des pratiques, des mentalités et des attentes concernant le milieu du travail. Cette lacune fut alors superficiellement remplie par une idéologie inspirée de l’éthique du travail du monde Protestant. Cet article révèle l’interaction en Europe de l’Est entre l’héritage socialiste et les diverses idéologies capitalistes du travail, par le biais d’exemples concrets des pratiques et discours le concernant au sein de plusieurs entreprises de service à Bucarest. Il s’interroge sur la pertinence d’une définition de valeurs associées au travail en Roumanie basée sur la notion d’ethnocentricité de l’éthique du travail et propose comme référence à sa place une éthique de relations humaines au travail.
Fichier principal
Vignette du fichier
Autrepart_Heintz.pdf (91.67 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02893852 , version 1 (26-08-2020)

Identifiers

Cite

Monica Heintz. Changes in work ethic in eastern Europe: the case of Romania. Autrepart - Revue de sciences sociales au Sud, 2008, 48 (4), pp.45-57. ⟨10.3917/autr.048.0045⟩. ⟨hal-02893852⟩
18 View
104 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More