Violations des droits des migrants aux frontières : Pourquoi l’impunité ? - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2021

Violations des droits des migrants aux frontières : Pourquoi l’impunité ?

Abstract

Dans ce monde « globalisé » les frontières en viennent à occuper une place centrale avec, d’un côté, la nécessité vitale pour les migrants de les franchir et, de l’autre, la détermination acharnée des États à y faire obstacle. L’Union européenne, en particulier, déploie toute son énergie à protéger ses frontières extérieures, allant jusqu’à sous-traiter aux pays tiers la tâche de faire la police pour le compte des États membres et repoussant ainsi les frontières de l’Europe de plus en plus loin, au-delà de la Méditerranée, au-delà de la mer Égée, au-delà du Sahara, et jusqu’à la corne de l’Afrique. Mais au nom de la maîtrise des flux migratoires et du contrôle des frontières on commence par justi-fier des restrictions importantes aux droits des étrangers, puis on se résigne à des violations de plus en plus caractérisées de ces droits et on finit par s’accommoder de l’impunité qui les accompagne.
Fichier principal
Vignette du fichier
Lochak_Violations des droits des migrants aux frontières-Mélanges en l’honneur d’Alain Bernard-2021.pdf (372.57 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03320103 , version 1 (30-09-2022)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03320103 , version 1

Cite

Danièle Lochak. Violations des droits des migrants aux frontières : Pourquoi l’impunité ?. Fabrice Riem. Le droit, à quoi bon ? Mélanges en l’honneur d’Alain Bernard, 137, Institut Francophone pour a Justice et la Démocratie, pp. 285-301, 2021, Colloques et essais, 978-2-37032-309-5. ⟨hal-03320103⟩
113 View
29 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More