The Lower Egyptian Culture: new perspectives through the lens of ceramic technology - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Archéo-Nil Year : 2019

The Lower Egyptian Culture: new perspectives through the lens of ceramic technology

Abstract

This study aims at characterising the pottery tradition of the Lower Egyptian Culture to shed new light on the sociological landscape of the Delta region at the beginning of the 4 th millennium BC. The analytical method chosen to address this issue is the chaîne opératoire approach as it proved to be particularly well suited to define the local tradition and differentiate it from other productions in Middle/Upper Egypt and the Levant. The goal is to set the stage for future studies on its evolution through interactions with neighbouring regions. The results obtained by analysing pottery assemblages from Tell el-Iswid and Tell el-Samara and by comparing them to samples from Tell el-Fara'in/Buto show the presence of four chaîne opératoires; a local distinctive one of the Delta predominates and proves to be very different from those of Middle/Upper Egypt and the Levant. This local tradition was practiced at the domestic level, remained stable over time and testifies to a Lower Egyptian social group made up of communities linked by strong ties. Cette étude a pour objectif de caractériser la tradition céramique de la culture de Basse Égypte afin de jeter un nouvel éclairage sur le paysage sociologique de la région du Delta au début du IV e millénaire avant notre ère. La méthode ana-lytique choisie pour répondre à cette question est celle de la chaîne opératoire, qui s' est révélée particulièrement bien adaptée pour définir une tradition locale et la différencier des autres productions de Moyenne/Haute Égypte et du Levant. L' objectif est de préparer le terrain pour de futures études visant à suivre son évo-lution au travers des interactions avec les régions voisines. Les résultats obtenus en analysant les assemblages céramiques de Tell el-Iswid et de Tell el-Samara et en les comparant à des échantillons de Tell el-Fara'in/Bouto montrent la présence
Cette étude a pour objectif de caractériser la tradition céramique de la culture de Basse Égypte afin de jeter un nouvel éclairage sur le paysage sociologique de la région du Delta au début du IVe millénaire avant notre ère. La méthode analytique choisie pour répondre à cette question est celle de la chaîne opératoire, qui s’est révélée particulièrement bien adaptée pour définir une tradition locale et la différencier des autres productions de Moyenne/ Haute Égypte et du Levant. L’objectif est de préparer le terrain pour de futures études visant à suivre son évolution au travers des interactions avec les régions voisines. Les résultats obtenus en analysant les assemblages céramiques de Tell el-Iswid et de Tell el-Samara et en les comparant à des échantillons de Tell el-Fara’in/ Bouto montrent la présence de quatre chaînes opératoires, dont l’une, particulière au Delta, prédomine et s’avère très différente de celles de la Moyenne/ Haute Égypte et du Levant. Cette tradition locale était pratiquée au niveau domestique. Elle est restée stable dans le temps et témoigne d’un groupe social de Basse Égypte constitué de communautés liées par des liens étroits.
No file

Dates and versions

hal-04255596 , version 1 (24-10-2023)

Identifiers

Cite

Jade Bajeot, Valentine Roux. The Lower Egyptian Culture: new perspectives through the lens of ceramic technology. Archéo-Nil, 2019, Égypte et Afrique. Une civilisation africaine ?, 29, pp.157-176. ⟨10.3406/arnil.2019.1325⟩. ⟨hal-04255596⟩
5 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More