La méthode progressive-régressive appliquée aux sciences humaines : cas d’étude sur le néolibéralisme américain - Université Paris Nanterre Access content directly
Conference Papers Year : 2016

La méthode progressive-régressive appliquée aux sciences humaines : cas d’étude sur le néolibéralisme américain

Abstract

Dans Questions de méthode, Critique de la Raison dialectique et L’Idiot de la famille, Jean-Paul Sartre élabore et met en pratique une méthode dialectique à l’intention des chercheurs en sciences humaines : la méthode progressive-régressive. Cette méthode de va-et-vient consiste à alterner entre, d’une part, une analyse structurelle des conditions de possibilités des événements étudiés et, d’autre part, une synthèse historique de l’activité des protagonistes. Or, peu de chercheurs se sont saisis de cette méthode, si bien que sa pertinence dans le domaine des sciences humaines reste encore à démontrer. Ma thèse intitulée La Dialectique du néolibéralisme aux États-Unis constitue la première tentative d’application de cette méthode à l’étude du néolibéralisme américain. Cette communication, présentée également en février 2016 au colloque « Lire Questions de méthode aujourd’hui » (voir ci-dessous), présente les modifications que j’ai apportées à la méthode afin de l’adapter aux exigences de l’objet d’étude ; les obstacles que j’ai rencontrés et les solutions que j’ai trouvées dans le déploiement de cette méthode ; les principaux résultats de mon étude, ainsi que les perspectives qu’elle ouvre en termes de futures recherches.
No file

Dates and versions

hal-04380285 , version 1 (08-01-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04380285 , version 1

Cite

Bradley Smith. La méthode progressive-régressive appliquée aux sciences humaines : cas d’étude sur le néolibéralisme américain. Colloque international : « Lire Questions de méthode (J.-P. Sartre) aujourd’hui », Hervé Oulc'hen, Feb 2016, Liège, Université de Liège, Belgique. ⟨hal-04380285⟩
2 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More