Le concept de médium chez Arthur Danto : les choses banales comme médiums ? - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Appareil Year : 2017

Le concept de médium chez Arthur Danto : les choses banales comme médiums ?

Vincent Beaubois
  • Function : Author
  • PersonId : 1332397
  • IdHAL : vbeaubois

Abstract

Partant de la situation particulière dans laquelle Arthur Danto place la notion de « médium » dans La Transfiguration du banal (1981), il s'agit de rendre compte d'une évolution de sa pensée quant à la séparation ontologique qu'il instituait en 1981 entre œuvre d'art et objet d'usage banal. Dans cet ouvrage, Danto confronte le concept de « médium », hérité de l'analyse picturale, à des œuvres plastiques identiques en tout point à des artefacts quotidiens (une pelle à neige, un emballage de savon, etc.). Le concept va ainsi servir à instaurer philosophiquement une coupure entre l'artistique et le prosaïque. Toutefois, les derniers ouvrages de Danto tels La madone du futur (2000) ou Ce qu'est l'art (2013) commencent à brouiller cette disjonction ouvrant, par-là, la possibilité de penser les choses banales comme médiums.
Fichier principal
Vignette du fichier
2017 - Appareil-2363_VBeaubois.pdf (239.47 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04387373 , version 1 (11-01-2024)

Identifiers

Cite

Vincent Beaubois. Le concept de médium chez Arthur Danto : les choses banales comme médiums ?. Appareil, 2017, 18, ⟨10.4000/appareil.2363⟩. ⟨hal-04387373⟩
3 View
2 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More