Le problème de la démarcation : Gaston Bachelard entre Carnap, Popper et Kuhn. - Université Paris Nanterre Access content directly
Journal Articles Revue des questions scientifiques Year : 2023

The Problem of Demarcation : Gaston Bachelard enters Carnap, Popper and Kuhn

Le problème de la démarcation : Gaston Bachelard entre Carnap, Popper et Kuhn.

Abstract

How do we make a distinction between science and non-science? How do we grant any rights to scientific discourse if, like other types of discourse, it is relative to a certain society, era or culture? This issue traditionally sets ‘normative’ epistemology (The Vienna Circle, Popper, etc.), which seeks to establish the specificity of scientific discourse as it relates to non-scientific discourse, against ‘relativist’ epistemology (Kuhn, Feyerabend, etc.) that, conversely, endeavours to blur the line between science and non-science. We will demonstrate that this issue is intrinsically linked to the thorny question of the status of scientific observation, and that an in-depth look at this status makes it possible to overcome the radical contrast between these two concepts. The Bachelardian concept of ‘phenomenotechnique’ will serve to assist us in developing a characteristic observation of contemporary physical science, which will allow us to establish a sort of middle ground between the two aforementioned alternatives. The goal of this exercise is to sustain a line of thought as concerns the historical and constructed dimension of scientific work, and as concerns its specific, rational and authoritative character.
Comment distinguer la science de la non-science ? Comment accorder un droit au discours scientifique, si comme les autres types de discours, il est relatif à une société, à une époque, à une culture ? Ce problème oppose traditionnellement une épistémologie « normative » (cercle de Vienne, Popper...), qui cherche à fonder la spécificité du discours scientifique par rapport au discours non scientifique, à une épistémologie « relativiste » (Kuhn, Feyerabend...) qui, à l'inverse, cherche à brouiller la ligne de démarcation entre science et non-science. Nous montrerons que ce problème est indissociablement lié à l'épineuse question du statut de l'observation scientifique et qu'une réflexion précise autour de ce statut permet de dépasser cette opposition trop radicale entre ces deux conceptions. Le concept bachelardien de phénoménotechnique nous servira à concevoir le propre de l'observation dans la science physique contemporaine, ce qui nous permettra de développer une sorte de voie médiane, entre les deux branches de l'alternative précédemment citées, dont l'intérêt sera de tenir ensemble une réflexion quant à la dimension historique et construite du travail scientifique et une réflexion quant à son caractère spécifique, rationnel et digne d'autorité.

Domains

Philosophy
Fichier principal
Vignette du fichier
RQS -- 2023 -- AR -- Serot.pdf (179.42 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04401452 , version 1 (17-01-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04401452 , version 1

Cite

Quentin Serot. Le problème de la démarcation : Gaston Bachelard entre Carnap, Popper et Kuhn.. Revue des questions scientifiques, 2023. ⟨hal-04401452⟩
19 View
7 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More