Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2023

Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins

Abstract

Spécialisée en anthropologie des soins, du corps etdes émotions, ma lecture des récits sensibles desélèves aides-soignantes m’a renvoyée des annéesen arrière : au commencement de mes études surles infirmières hospitalières, débutées suite à unstage marquant en gériatrie. Comme de nombreuxenfants d’infirmières, j’y avais travaillé en qualitéd’agent hospitalier en remplacement d’été, et plustard mis en mots cette expérience...
No file

Dates and versions

hal-04429527 , version 1 (31-01-2024)

Identifiers

Cite

Anne Vega. Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins. La pudeur des soignants, Érès, pp.129-151, 2023, Collection « Trames », 978-2-7492-7648-9. ⟨10.3917/eres.delio.2023.01.0129⟩. ⟨hal-04429527⟩
3 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More