Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2023

Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins

Abstract

Spécialisée en anthropologie des soins, du corps et des émotions, ma lecture des récits sensibles des élèves aides-soignantes m’a renvoyée des années en arrière : au commencement de mes études sur les infirmières hospitalières, débutées suite à un stage marquant en gériatrie. Comme de nombreux enfants d’infirmières, j’y avais travaillé en qualité d’agent hospitalier en remplacement d’été, et plus tard mis en mots cette expérience...
No file

Dates and versions

hal-04429527 , version 1 (31-01-2024)

Identifiers

Cite

Anne Vega. Il y a des visages qui ne s’effacent pas : émois et résonances des premiers soins. La pudeur des soignants, Érès, pp.129-151, 2023, Collection « Trames », 978-2-7492-7648-9. ⟨10.3917/eres.delio.2023.01.0129⟩. ⟨hal-04429527⟩
2 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More