"Grand.es”/"petit.es" dans les quartiers populaires  - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2021

"Grand.es”/"petit.es" dans les quartiers populaires 

Abstract

« La relation « grand·e » / « petit·e » se construit dans la rue, sur la durée, et l’âge ne suffit pas pour être considéré·e comme un·e "grand·e" : il faut être du quartier, depuis longtemps. » Pour se définir les un·es les autres, les jeunes utilisent parfois un classement en « grand·es » / « petit·es ». Ce classement apparaît central à Corbeil-Essonnes, Saint-Denis ou Paris 18e. Ailleurs, il reste davantage en filigrane, comme à Suresnes, Villeneuve-la-Garenne, Aubervilliers, Pantin ou encore Nanterre. S’il concerne avant tout les garçons, il est transférable aux filles ; s’il concerne avant tout un type de garçon, il est transférable à une multitude de jeunes. L’angle « grand·es » / « petit·es » semble alors constituer un analyseur puissant de la socialisation dans le quartier ; il permet de réinterroger la catégorisation des individus et notamment la différenciation entre jeunes et moins jeunes (notamment les ancien·nes), ainsi que la catégorie de jeunesse dans les quartiers populaires.
Fichier principal
Vignette du fichier
2_Brito_Grands-Petits.pdf (766.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-03542892 , version 1 (25-01-2022)

Licence

Attribution

Identifiers

  • HAL Id : hal-03542892 , version 1

Cite

Olivier Brito, Fanny Salane. "Grand.es”/"petit.es" dans les quartiers populaires  : protection et accompagnement. Marie-Hélène Bacqué; Jeanne Demoulin. Jeunes de quartier : le pouvoir des mots : un abécédaire participatif, C&F Editions, pp. 113-118, 2021, 978-2-37662-027-3. ⟨hal-03542892⟩
40 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More