La danse flamenca en observation. Capter l’énergie du danseur? Regards croisés de Tomás Borrás et Georges Didi-Huberman - Université Paris Nanterre Access content directly
Book Sections Year : 2020

La danse flamenca en observation. Capter l’énergie du danseur? Regards croisés de Tomás Borrás et Georges Didi-Huberman

Abstract

Cet article s’inscrit dans la continuité des réflexions entamées autour de la problématique du spectateur. Cette fois en examinant le regard porté à deux époques différentes, d’abord par un critique dramaturge, Tomás Borrás, ensuite par un théoricien des arts, Georges Didi-Huberman, sur la danseuse ou le danseur flamenco/a. J’ai ainsi pu mettre en évidence ce qui, au-delà d’une quête d’une incertaine « essence » de cette danse, nourrit une réflexion sur la nature spectaculaire d’un genre dont les codes traditionnels peuvent être remis en question. À cette occasion j’ai pu envisager plus particulièrement l’impact et la réception du spectacle dans une société donnée, en mettant en lumière le rôle du critique d’art, figure majeure dans sa transmission et diffusion.
No file

Dates and versions

hal-04392082 , version 1 (21-01-2024)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04392082 , version 1

Cite

Inès, Juliette Madeleine Guégo Rivalan. La danse flamenca en observation. Capter l’énergie du danseur? Regards croisés de Tomás Borrás et Georges Didi-Huberman. dirigé par Xavier Escudero, Lise Demeyer, Isabelle Pouzet. Le flamenco dans tous ses états: de la scène à la page, du pas à l'image., Éditions Shaker Verlag., pp. 35-51, 2020, 978-3-8440-7640-0. ⟨hal-04392082⟩
3 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More