InterEDP : Interactions entre usagers d'Engins de Déplacement Personnel (EDP) avec les piétons, cycliste et/ou automobilistes. Rapport de recherche Direction de la Sécurité Routière - Laboratoire parisien de psychologie sociale Access content directly
Reports Year : 2023

InterEDP : Interactions between users of personal mobility devices (PMDs) and pedestrians, cyclists and/or motorists . Research Report. Direction de la Sécurité Routière.

InterEDP : Interactions entre usagers d'Engins de Déplacement Personnel (EDP) avec les piétons, cycliste et/ou automobilistes. Rapport de recherche Direction de la Sécurité Routière

Abstract

The INTEREDP project focuses on the perception of risks associated with Personal Mobility Devices (PMD) and the (self-reported) risk behaviors of PMD users. Two studies were carried out as part of the project. The main aim of the first study (N = 221) was to identify risk situations involving PMD users in the Parisian area, based on users' own accounts of near misses (logbooks to be documented over a four-week period). The mobility of PMD users was also measured. The explanations given for risky situations involving PMD users were regrouped into four categories: risky behaviour by other users, infrastructure problems, risky behaviour by EDP users themselves, and vehicle problems. From the point of view of PMD users, risky situations involving interaction with other users were associated with greater psychological impact than those involving only the PMD user alone. The second study (N = 643 ; national sample) took up 18 risk situations identified in the first study in the form of narrative episodes, and examined, in a national e-survey, how electric scooter and car drivers rated the risk (frequency and severity) in these episodes. The narrator of the episode was or not an electric scooter driver. Trust between users was also measured. The aim was to determine the extent to which the views of electric scooter drivers and motorists were compatible. The results attest to the asymmetry of viewpoints between motorists and electric scooter drivers. Episodes involving an electric scooter as the source of risk are considered riskier by motorists than by electric scooter drivers. Expressed as a recommendation, these results can be used to improve the safety of all road users, including PMD users.
Le projet INTEREDP se concentre sur la perception des risques liés aux Engins de Déplacement Personnel (EDP) et les comportements à risque (auto-rapportés) des utilisateurs d'EDP. Deux études ont été menées dans le cadre du projet. L'objectif principal de la première étude (N = 221) était d'identifier les situations à risque impliquant les utilisateurs d'EDP en Île-de-France, en se basant sur les déclarations des utilisateurs eux-mêmes sur les presque accidents (carnets de bord à documenter pendant quatre semaines). La mobilité des utilisateurs d'EDP a également été mesurée. Les explications données pour les situations à risque impliquant les utilisateurs d'EDP se sont regroupées en quatre catégories : les comportements à risque des autres usagers, les problèmes de l'infrastructure, les comportements à risque des utilisateurs d'EDP eux-mêmes et les problèmes du véhicule. Du point de vue des utilisateurs d’EDP, les situations à risque lors d’interaction avec d’autres usagers sont associées à un retentissement psychologique plus important que celles qui n’impliquent que l’utilisateur d’EDP seul. La deuxième étude (N = 643 ; échantillon national) a repris 18 situations à risque identifiées dans la première étude sous forme d’épisodes narratifs et a examiné, dans le cadre d’une enquête en ligne, comment les conducteurs de trottinettes électriques et les conducteurs d'automobiles évaluaient le risque (fréquence et gravité) dans ces épisodes. Le narrateur de l’épisode était ou non un conducteur de trottinette électrique. La confiance entre les usagers était aussi mesurée. L'objectif était de déterminer dans quelle mesure les points de vue des conducteurs de trottinettes électriques et des automobilistes étaient compatibles. Les résultats attestent de l’asymétrie de point de vue entre automobilistes et conducteurs de trottinettes électriques. Les épisodes qui impliquent une trottinette électrique comme source du risque sont jugés plus risqués par les automobilistes comparés aux conducteurs de trottinettes électriques. Exprimés sous forme de recommandations, ces résultats peuvent être utilisés pour améliorer la sécurité de tous les usagers, y compris des utilisateurs d'EDP.
Fichier principal
Vignette du fichier
169 InterEDP V5_P Delhomme et T Meyer.pdf (141.93 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04277769 , version 1 (09-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04277769 , version 1

Cite

Patricia Delhomme, Clément Laverdet, Thierry Meyer. InterEDP : Interactions entre usagers d'Engins de Déplacement Personnel (EDP) avec les piétons, cycliste et/ou automobilistes. Rapport de recherche Direction de la Sécurité Routière. Université Gustave Eiffel; Université Paris Nanterre. 2023, p 169. ⟨hal-04277769⟩
75 View
20 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More