Proposition d’une méthodologie en ergotoxicologie pour évaluer et prévenir les expositions aux poussières dans le secteur du BTP - Laboratoire parisien de psychologie sociale Access content directly
Journal Articles Archives des Maladies Professionnelles et de L'Environnement Year : 2023

Proposal for an ergotoxicology methodology to evaluate and prevent exposure to dust in construction industry

Proposition d’une méthodologie en ergotoxicologie pour évaluer et prévenir les expositions aux poussières dans le secteur du BTP

Abstract

The aim of this paper is to propose a methodology in ergotoxicology and its appli- cation in the construction sector to prevent exposure to emitted chemical agents. Exposure to respirable dusts, particularly crystalline silica, is one of the health issues in the construc- tion industry due to the number of workers concerned by this exposure. However, few studies have looked at the actual activity (in the sense of the ergonomics of the activity) of workers exposed to these dusts. Exposures to respirable dusts are not limited to the work situation and the individual worker, but other determinants and actors outside the work site are involved. A specific methodology based on ergotoxicology is relevant in order to assess and possibly prevent exposure to dusts. This methodology is divided into 5 steps consisting of: 1) A construction of the study with the concerned actors; 2) A global analysis of the work site in order to explore the site, to make first hypotheses and to choose situations on which to focus the study; 3) ‘‘Field’’ observations with the help of video equipment and instruments for measuring both dust concentrations in the air and physical intensity; 4) A self-confrontation interview conduc- ted with the worker who was the subject of the observations and measurements during the third step; 5) Finally, a feedback session with all the actors in the study, and in particular the managers within the company, in order to discuss possible prevention solutions. This metho- dology proposes an original understanding of dust exposure, particularly by highlighting its multi-causality. It brought out situations of direct and indirect exposure, macro-determinants of exposure, representations of the dust risk by the players and the confrontation of their strategies for protecting themselves with other organisational problems. This ergotoxicological method could be reproduced and perfected in other situations in order to serve as a lever for the evaluation and the prevention of dust exposure.
L’objet de cette publication est de proposer une méthodologie en ergotoxicologie et son application dans le secteur du BTP pour prévenir les expositions à des agents chimiques émis. Les expositions aux poussières et notamment celles de silice cristalline sont une des problématiques sanitaires dans le secteur du BTP en raison du nombre de travailleurs concernés par ces expositions. Cependant, peu d’études s’intéressent à l’activité réelle (au sens de l’ergonomie de l’activité) des travailleurs exposés à ces poussières. Les expositions aux poussières ne se limitent pas à la situation de travail et au salarié concerné, mais d’autres déterminants et acteurs situés hors de la sphère des chantiers sont concernés. Une méthodologie spécifique basée sur l’ergotoxicologie est pertinente pour évaluer et éventuellement prévenir l’exposition aux poussières. Cette méthodologie se divise en 5 phases consistant à réaliser : 1) Une construction de l’étude avec les acteurs concernés ; 2) Une analyse globale du chantier permettant d’explorer le chantier, d’émettre de premières hypothèses et de choisir des situations sur lesquelles cibler l’étude ; 3) Des observations « terrain » avec l’aide de matériel vidéo et d’instruments de mesure à la fois des concentrations de poussières dans l’air et de l’intensité physique ; 4) Un entretien d’auto-confrontation mené avec le travailleur faisant l’objet des observations et mesures lors de la troisième phase ; 5) Enfin une restitution avec l’ensemble des acteurs de l’étude et notamment les responsables au sein de l’entreprise afin de discuter des solutions de prévention envisageables. Cette méthodologie propose une compréhension originale des expositions aux poussières par notamment la mise en visibilité de leur multi-causalité. Elle a fait ressortir des situations d’exposition directe et indirecte, des macro-déterminants des expositions, des représentations du risque poussières par les acteurs et les confrontations de leurs stratégies pour se protéger avec d’autres problématiques organisationnelles. Cette méthode ergotoxicologique pourrait être reproduite et perfectionnée dans d’autres situations afin de servir de levier pour l’évaluation et la prévention des expositions aux poussières.
Fichier principal
Vignette du fichier
1-s2.0-S1775878523001492-main.pdf (1.97 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-04288364 , version 1 (16-11-2023)

Identifiers

Cite

Elhadj Mariko, Louis Galey, Marion Albert, Benoît Langard, Alain Garrigou. Proposition d’une méthodologie en ergotoxicologie pour évaluer et prévenir les expositions aux poussières dans le secteur du BTP. Archives des Maladies Professionnelles et de L'Environnement, 2023, 84 (6), ⟨10.1016/j.admp.2023.101855⟩. ⟨hal-04288364⟩
36 View
6 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More